En direct du forum ...

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Les archives Le foot, le vrai France Ligue 1

Recherche par tag : Association Sportive de Saint-Etienne - Aux Verts de conjuguer la passion du chaudron au présent, mercato, marché des transferts, ASSE, Sainté, les verts


Ligue 1, L1 - FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion
Version imprimable Suggérer par mail
Ligue 1, L1 - FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDERéagissez à l'actu des Merlus lorientais sur le forum UDELigue 1, L1 - FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion. S’il y a bien un club qui mériterait une meilleure exposition médiatique en France, c’est bien le club de Lorient. Malheureusement et je vous l’accorde, le club n’attire pas forcement à première vue l’intérêt des amateurs de football. Géographiquement sa position entre Nantes et Rennes ne lui permet pas de montrer aussi souvent qu’il le voudrait ses couleurs « Tango et noir » face aux « jaunes » des canaris et aux « rouge et noir » de la route de Lorient justement. Financièrement, c’est loin d’être le plus gros budget de L1, le club n’est pas non plus en mesure de compter sur un centre de formation prolifique; quand à ses structures sportives, elles sont loin d’être exceptionnelles. Ce n’est pas son logo qui va attirer les foules, personnellement de loin je croyais voir un fanion d’une amicale de pêcheur plus qu’un club de football. Alors pourquoi ai-je envie de vous parler des merlus ? D’une part pour leur entraîneur, certainement le meilleur de L1 en activité actuellement mais aussi pour son effectif actuel ainsi que son judicieux recrutement cette année. Et oui je suis en train de vous parler d’un club qui a fini 10ème du classement la saison dernière mais pourtant à force de m’y intéresser, j’ai découvert un club dont je suis régulièrement les résultats depuis quelques saisons. C’est vrai que leur classement ne paye pas de mine, mais avec le budget du club et avec le maintien comme objectif annoncé, c’est une belle performance, plus que tous c’est la réussite d’un coach précurseur avec des méthodes originales et une philosophie sportive qui force l’admiration.

(Par Noeste)

Réagissez à l'actu des Merlus lorientais sur le forum UDELigue 1 -  FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion - Des fondations profondes...
Mais avant de parler de l’actualité du FC Lorient, revenons sur son passé, le club a fêté il y a deux ans ses 80 ans d’existence.
Les débuts du club sont assez atypiques, en effet le club fondé en 1925 par Madame Cuissard, Stéphanoise d’origine, sous le nom de « La Marée Sportive », permet aux employés du port de Lorient de se regrouper afin de jouer en division corpo face aux autres équipes corpo de la ville.
L’équipe souvent victorieuse, joue avec des maillots bleus à parements rouges, orné d’un insigne en forme de poisson rouge, censé être un grondin. Face à une popularité grandissante après seulement un an d’existence, le fils de madame Cuissard, Joseph décide de créer un nouveau club qui pourra jouer à un niveau plus élevé.
Né sur le zinc...
Le club est ainsi créé en 1926, dans un bar de la ville, sous le nom de Football Club Lorient, l’emblème du grondin est remplacé par le merlu censé être plus noble, quand aux nouvelles couleurs (Tango et noir), elles sont celles du chemisier de Charlotte Cuissard, présente avec son frère lors de la fondation du FCL. Les demandes d’inscription au club sont tellement nombreuses qu’il est aussitôt constitué deux équipes, une première et une réserve, il faut dire qu’un élément important est à prendre en compte, lorsque l’on joue pour le FCL, on peut travailler sur le port et inversement. Les résultats sportifs ne se font pas attendre, l'ascension du F.C. Lorient est exemplaire, trois promotions en trois saisons propulsent le club, dès 1929, en division d'honneur.
Troisième à ce niveau dès la saison 1929-30, Lorient, qui s'appuie désormais sur un entraîneur, le Tchèque Jozef Lokay (dit Joseph Loquay) décroche le titre régional en 1932.
Stoppé par la  la guerre
Malheureusement la guerre vient stopper l’ascension de ce club au fort capital de sympathie. Il faudra attendre la fin du conflit pour voir Antoine Cuissard, dit « Tatane », petit fils de madame Cuissard, revenir au club qui joue toujours en division d’honneur.
Antoine Cuissard, international avec l’équipe de France, quitte donc St-Etienne en compagnie de son entraîneur Jean Snella. Antoine Cuissard reste à ce jour le seul joueur a avoir été sélectionné en équipe de France A alors qu’il jouait en division d’honneur.
Ces deux recrues vont permettre au FCL de se relancer sportivement, l’équipe gagne en cohésion et continue de gravir les échelons sportifs pour atteindre en 1948, pour la première fois, le championnat de France Amateur (actuellement CFA).
Professionnalisme, chute et renaissance...
En 1967, le club va créer sa section professionnelle, avec une période de 10 ans en 2ème division, cependant c’est par un dépôt de bilan que le club va connaître une chute vertigineuse jusqu’à la division supérieure régionale au début des années 80. Il faudra au club cinq années et un nouveau président, Georges Guenoum, pour retrouver la D2. Mais le club n’arrivera pas à se stabiliser durant une quinzaine d’années entre la D2 et la D3. C’est finalement en 1998 que le club accède enfin à la première division grâce à un entraîneur novateur et original, peu connu, Christian Gourcuff, joie de courte durée puisque le club redescend l’année suivante. Trois saisons plus tard, en 2001, l’équipe porté à bout de bras par un Christian Gourcuff, accède avec panache pour la deuxième fois de son histoire à la Ligue 1.
Privé de son entraîneur charismatique, parti chez le voisin Rennais, l’équipe rechute à nouveau en L2, mais gagne le droit de participer à la coupe d’Europe grâce à sa victoire en coupe de France en 2002.     
En L1 durablement ?
C’est à l’occasion de son 80ème anniversaire, en 2006 que le club retrouve pour la troisième fois la ligue 1 avec de nouveau Christian Gourcuff à la barre, après un intermède au Qatar.
Cette accession fut certainement la plus délicate pour Loirent, acquise lors de la dernière journée de L2, au dépend de Caen grâce à une différence de buts plus favorable.
Beaucoup pensaient que le club ne pourrait pas se maintenir, mais c’était sans compter sans une équipe de joueur revanchard et surtout un coach, déterminé à montrer que le jeu offensif est à la porté de tous, accédant pour la 3ème fois à la L1 avec son club, on commence alors à parler de la méthode Gourcuff.


Réagissez à l'actu des Merlus lorientais sur le forum UDELigue 1 -  FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion - Focus sur Christian Gourcuff
Plus qu'un entraîneur, Christian Gourcuff incarne le club tant par ses méthodes, sa personnalité que par sa science et ses convictions tactiques...



Christian Gourcuff -L'Entraîneur des Merlus 2008-2009, Réagissez sur le forum UDE Christian Gourcuff :
Plus qu'un entraîneur, Christian Gourcuff incarne le club tant par ses méthodes, sa personnalité que par sa science et ses convictions tactiques...

Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEChristian Gourcuff,  Portrait de l’homme
D'abord présenté comme un original parce qu'il a utilisé avant tout le monde l'informatique (compilation des données de l’équipe, suivi des statistiques) pour ses entraînements et la vidéo pour analyser les erreurs des matchs. Gourcuff est attaché par la mémoire populaire à un club Lorient. Jouissant d’un respect énorme de la part des supporters, Gourcuff a été récemment élu « Merlu du siècle » à l’occasion d’un sondage sur le site officiel du club."Tout simplement parce que c'est l'homme du club, en tant que joueur de talent pour la remontée du club jusqu'en D2 dans les années 80, puis comme entraîneur avec la montée d'un club de D3 en Ligue 1."
Ce breton pur souche, natif du Finistère, ancien prof de maths, a pourtant tenu les rênes du Mans (1986-89), d'Al-Ittihad au Qatar (2002-03) ou même du Supra Montréal (1989). Mais il reste l'homme des trois montées des Merlus en L1 (1998, 2001, 2006) où il a développé une école du beau jeu, une sorte de petit Nantes.
Technicien depuis ses 27 ans (entraîneur-joueur au début), adepte fervent du 4-4-2, Gourcuff est passionné par le "jeu collectif en mouvement" mais surtout le beau jeu. Il surprend et innove mais irrite par ses déclarations éclairées sur le niveau du championnat de France, stigmatisant la frilosité de la L1 si éloignée de sa conception du jeu, reconnaissant sans détour qu'il ne suit le championnat "qu'à titre professionnel", sans grand amour pour le "spectacle" déployé.
Christian Gourcuff, comment jugez vous la Ligue 1 ?
« La Ligue 1 est un championnat "passionnant", où l’on fait surtout déjouer l’adversaire. Le constat n'est pas nouveau, le nivellement du championnat est évident et dû à un retour aux valeurs collectives pour annihiler les individualités. En France, les stades sont pleins, c'est donc que les gens trouvent ce qu'ils recherchent. Mais c'est plus du "supporteurisme" que de l'amour du football. La L1, je ne la regarde qu'à titre professionnel. Par contre, ce n'est pas le cas pour la Liga ou la Ligue des Champions que je prends plaisir à suivre. Mais nous sommes dans un monde artificiel de marketing dans lequel Thiriez vend son produit. En France, la pression fait qu'il est très difficile de jouer.
»
Mais en Angleterre par exemple, il n'y a pas moins de pression ?
Mais moi, l'Angleterre, à part Manchester et Arsenal, ça "m'emmerde" Il y a trois passes et un but, cela ne m'intéresse pas ! Par contre, c'est vrai qu'il y a des occasions de buts. Mais il faut voir ce qui se passe entre les surfaces. En Italie ou en Espagne, le ballon reste au centre du jeu et c'est ce qui créé le spectacle même si c'est une notion toute relative. Le "hourra football" peut passionner les gens mais pas moi.
»
Il n’hésite pas à parfois provoquer son auditoire en proposant de rembourser le public devant le peu de spectacle de son équipe.«Vous avez vu un match ? Quelques fois on devrait rembourser le spectateur pour un tel spectacle. On a trop d’insuffisance technique pour remettre le ballon à terre. Après, rien de bien construit, rien de nouveau pour nous au niveau offensif. Sur la physionomie de la partie on ne peut pas revendiquer autre chose dans la mesure où on s’est procuré très peu d’occasions. La déception c’est sur le spectacle et sur notre capacité à assumer dans ce contexte-là»
Gourcuff garde toutefois une grosse blessure avec son passage au stade Rennais (2001-02), écourté faute de résultat, alors qu'il avait enfin un budget de première moitié de tableau.

Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEChristian Gourcuff,  Portrait du tacticien
De retour à Lorient, il s’est attaché à maintenir les valeurs du club avec son président qui le soutient avec ses moyens, en effet Lorient a quasiment le plus petit budget de Ligue 1, mais le club arrive tout de même à attirer des joueurs, si ce n’est l’argent, c’est plus la notion de plaisir, de beau jeu qui donnent envie de rejoindre Gourcuff. Le coach Lorientais est aussi réputé pour être froid, ne laissant rien au hasard, son approche des matchs est vécu collectivement avec tout le groupe, titulaire comme remplaçant, chacun étant ainsi prêt à saisir sa chance.
Parfois comparé à Arrigo Sacchi de l'époque du grand Milan AC, le breton ne jure que par un seul schéma tactique, le traditionnel 4-4-2, mais à sa sauce, les consignes sont claires mais doivent être respectées à la lettre par les joueurs sur le terrain.

Le breton ne jure que par un seul schéma tactique, le traditionnel 4-4-2
Le système de jeu est simple et sobre, à l’image de son entraîneur, mais la recherche de plaisir est constante, l’équipe cherche en permanence à produire du jeu, une fois le ballon récupéré, la relance doit être propre, les joueurs doivent profiter de toute la largeur du terrain, le jeu passe par une conservation du ballon pour l’emmener le plus prés du but adverse. La disposition tactique en 4-4-2 sur le terrain, c’est du classique mais efficace, pas d’originalité sur ce point. Quatre défenseurs, puis quatre milieux dont deux avancés sur les côtés, ainsi que deux attaquants, rassurent pour les fondamentaux.
Quelles son les principes du 4-4-2 façon Gourcuff :
"Des principes collectifs comme la défense de zone, avec une organisation en 4-4-2, et des règles de couverture très précises. Chaque joueur doit connaître son placement et celui de ses partenaires. Il faut donc une unité de pensée et d’action, donc une culture commune très poussée, comme au Brésil ou au FC Nantes."
Le système favorise le pressing et la récupération en position haute sur le terrain, cette option permet d’étouffer l’adversaire, l’empêchant de se réorganiser. Il est plus simple de marquer des buts en récupérant le ballon le plus proche des buts de l’adversaire.

Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEComme tout choix tactique, cela implique des profils de joueurs s'adaptant aux pré-requis des caractéristiques spécifiques du jeu lorientais
- un gros volume physique
Pour respecter une telle tactique, il est nécessaire d’avoir des joueurs avec un gros volume physique, en cas de défaillance individuelle c’est l’équipe entière qui souffre. Pour éviter cela Gourcuff compte sur des joueurs ayant une très bonne VAM (vitesse aérobie maximale), c'est-à-dire une bonne résistance à l’effort. Les joueurs Lorientais sont parmi les meilleurs dans le domaine. Certains joueurs aussi doués techniquement qu’ils puissent être n’ont pas pu s’accorder au système de Gourcuff faute d’un physique suffisamment costaud.
- une défense en zone
Les défenseurs jouent donc une défense en zone, pas de marquage individuel pouvant mettre en difficultés le système mis en place par le coach. Le relance part donc de derrière, toujours au sol, le plus simplement possible sans mettre les coéquipiers en difficulté. C’est ce que l’on enseigne aux jeunes, une relance partant du défenseur droit, le ballon remonte le terrain rapidement mais avec précision dans les échanges, basé sur un jeu de passe et remise en triangle, profitant du mouvement constant des joueurs, au final l’action se termine sur la gauche du terrain, le plus près du but adverse.
- un bloc-équipe compact
Il y a un point essentiel sur lequel Christian Gourcuff insiste auprès de ces joueurs, il s’agit du positionnement et du mouvement collectif du bloc équipe, il y a une expression qui revient souvent sur les terrains d’entraînements des Merlus, c’est « le 12 mètres ».
Cette distance correspond à la distance idéale, selon lui, entre deux coéquipiers quand le ballon est perdu.
Pourquoi 12 mètres, et pas 13 ?
Christian Gourcuff «Quand j’étais joueur, l’espace qui se situait dans mon dos, entre moi et le coéquipier le plus proche, m’inquiétait. Il constituait une entrave psychologique qui me faisait perdre une fraction de seconde à chaque intervention. Raconte-t-il. Ces douze mètres permettent de resserrer les lignes, de défendre ensemble. Et d’intervenir assez vite pour fermer les angles de passe à l’adversaire qui porte le ballon.»
Oui mais …
Christian Gourcuff « 12 mètres, parce que la vitesse d’un ballon frappé par un pro est de tant, et parce qu’un joueur fait du 20 km/h… et moins que ça s’il démarre arrêté. D’où la nécessité d’être constamment en mouvement sur un terrain.»




Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDELe Physique au service de la mobilité et non du contact
L’entraîneur breton compte sur des joueurs au physiquement de marathoniens mais préfère éviter le combat, il répète à l’envie, qu’il est très important de sortir rapidement du duel, de l'affrontement physique, le combat pour Gourcuff épuise les joueurs qui perdront ainsi en lucidité au fil du match, certaines équipes du championnat sont mieux armés physiquement que Lorient, contre qui les duels balle aux pieds sont impossibles.

La répugnance au duel ?
Christian Gourcuff « Le discours ambiant du style qu'il faut gagner les duels, c'est non. Le football est un sport justement collectif. Disons que chez nous, en gros, ce n’est pas le joueur qui presse le porteur du ballon qui doit récupérer le cuir mais plutôt un autre, plus loin, qui ferme une ligne de passe.»
Vous n'avez pas une équipe réputée pour sa puissance physique mais vous finissez mieux vos matchs que les autres équipes ?
Christian Gourcuff « Physiquement, on est très bien et c'est une donnée indispensable. Je suis très satisfait de la façon dont la préparation s'est déroulée. On a des joueurs avec des qualités physiques et des volumes de courses exceptionnels. Quand on parle de qualité athlétique on se focalise trop sur le gabarit. Morel, Abriel, Jallet sont des phénomènes capables de manger l'adversaire.»

Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEAdhésion et répétition
Bien évidemment pour obtenir des résultats, il est important que les joueurs regardent dans la même direction que leur coach, et c’est le cas, l’effectif entier adhère au discours, tous sont conscients que collectivement ils seront plus fort qu’individuellement. La réussite de cette philosophie passe aussi par des entraînements où il répète inlassablement les mêmes exercices afin d’entretenir cette mentalité de jeu collectif en mouvement, parmi les exercices préférés de l’entraîneur, c’est bien l’opposition à 10 contre 0 qui revient souvent, le tout filmé pour corriger les erreurs lors des nombreuses séances vidéos.



Mais n’allez pas croire que les entraînements sont toujours les mêmes, toutes les séances sont programmés à l’avance, établies sur ordinateur en fonction des besoins de l’équipe mais aussi de l’adversaire, tout est disséqué, analysé pour éviter les mauvaises surprises.  La progression collective passe par le travail individuel d’un homme qui retrouve probablement son ancien métier de professeur de mathématique, matière qui justement lui permet de concocter ses ateliers à l’entraînement et de compiler les données statistiques sur les joueurs mais aussi adversaires.
 
Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEInculquer un état d'esprit
Gourcuff essaye d’inculquer ses valeurs tactiques mais aussi ses valeurs humaines dans le jeu de son équipe, quand bien même le budget de l’équipe fait parti des petits budgets de L1, c’est sûrement celle qui a l’esprit le plus sportif, régulièrement cité en tête des classements du fair-play, l’équipe de Gourcuff prouve qu’il n’est pas nécessaire de bétonner derrière pour assurer un résultat, l’équipe défend bien mais c’est vraiment l’état d’esprit des joueurs et leur solidarité tactique qui leur permet d’avoir la défense la plus hermétique du championnat.
Pas besoin de faire une faute à 40 mètres de la surface, ce serait pénaliser l'équipe, après analyse on constate que beaucoup de faute pourraient être évités si un partenaire plus proche venait aider son équipier, c’est justement une des consignes de Gourcuff.
La méthode a le mérite d’éviter les cartons inutiles, qui permet du coup au staff de gérer avec plus de sérénité l'effectif,  en effet, faire parfois un effort supplémentaire soulage un coéquipier en difficulté qui pourrait être tenté de se jeter et risquer de se trouer sur un tacle, jouer dur ne sert pas pour les joueurs de Lorient, bien au contraire.

Christian Gourcuff l'Entraîneur emblématique du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDELes principes défensifs, tels que les exprime Christian Gourcuff, sont très clairs.
« Une bonne défense est basée sur l'intelligence, pas sur la force. Qui dit force dit engagement, et donc intimidation. Après, les limites sont parfois franchies. Défendre collectivement, c'est harceler l'adversaire pour qu'un partenaire puisse récupérer le ballon. »
Autre point à proscrire, le tacle, geste défensif souvent glorifié par certains commentateurs sportifs. L'entraîneur Lorientais ne le considère pas comme cela :
« Non, mais le tacle ne doit être que l'ultime recours. » La suite, c'est surtout une question d'état d'esprit, qui pourrait influencer les décisions de l’arbitre par la suite. « On sait que l'arbitre va peut être se tromper, mais l'arbitre a toujours raison, surtout quand il a tort »
En choisissant aussi les joueurs adaptés à cet état d'esprit. 
« Un gars qui fait trente fautes par match, ça ne m'intéresse pas. Quand on n'a pas beaucoup de points, la seule solution pour s'en sortir, c'est de mieux jouer ».
Cette mentalité collective se ressent sur le terrain, beaucoup estiment que les merlus proposent un jeu agréable mais surtout cohérent tactiquement. Les joueurs sont bien conscients qu’individuellement ils ne sont pas forcement capables de gagner le match, c’est donc le collectif qui fait la différence, qui permet à Lorient de rivaliser avec les grosses écuries du championnat.
"Une équipe de foot est une micro-société ; la conception du jeu, c'est une conception de la vie, de la relation entre les gens... Ensuite viennent les aspects tactiques, qui sont une façon de mettre cette conception en œuvre.. Un jeu collectif, cela veut dire que tout le monde a la même perception de la situation. C’est ma conception du jeu. »



Le jeu proposé par Lorient parait simple et facile mais il résulte d’un gros travail à l’entraînement, de la répétition des consignes, scrupuleusement appliquées en match. Les joueurs jouent bien au ballon parce qu’ils se connaissent bien et n’ont pas besoin de se chercher sur le terrain. Gourcuff cherche aussi la constance dans l’effort, même quand ils marquent pour égaliser, les joueurs ne se sont contentent pas du nul et continuent de pousser. "C'est par le jeu qu'ils vivent, c'est par le jeu qu'ils pourraient mourir. »
L'idée, c'est qu'en jouant compact mais avec du mouvement, même un moteur moyen bien huilé peut aboutir à de belles performances. On comprend donc que Christian Gourcuff ne soit pas fan de la frilosité tactique prônée par la plupart des coach de L1.
Son but est que ces joueurs ne fassent plus qu'un, que leurs mouvements soient anticipés par leurs coéquipiers, leurs placements connus par cœur.  
Si les joueurs se connaissent tant que cela, c’est aussi parce que les dirigeants du club abondent dans le sens du coach, l’effectif reste stable malgré l’intérêt des autres clubs, le club recrute malin, relance des joueurs en manque de temps de jeu et lance des joueurs provenant d’échelon inférieur, le secret du recrutement consiste aussi à chercher des joueurs qui vont pouvoir se fondre dans ce collectif, les joueurs qui acceptent le défi savent pertinemment que jouer à Lorient est une excellente exposition pour lancer ou relancer une carrière.

Réagissez à l'actu des Merlus lorientais sur le forum UDELigue 1 -  FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion - L’équipe type de la saison dernière ( 2007-2008)
Fabien Audard, Christophe Jallet, Sylvain Marchal, Michael Ciani, Jérémy Morel, Yazid Mansouri, Fabrice Abriel, Oscar Ewolo, Nicolas Marin, Rafik Saifi, Marama Vahirua


Fabien Audard un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEFabien Audard :
élu en 2006 meilleur gardien de L2, il a confirmé qu’il avait largement le niveau en L1, sobre et efficace, Audard a été le joueur de Lorient le mieux noté l’an dernier en ayant joué tous les matchs de la saison.
Christophe Jallet un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEChristophe Jallet :
le latéral droit fait partie des meilleurs spécialistes à ce poste en France, Gourcuff est parti le chercher en national, son gros volume de jeu lui a permis de se faire remarquer aussi bien défensivement qu’offensivement..
Sylvain Marchal un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDESylvain Marchal :
le défenseur central après quelques saisons compliquées du côté de Metz, il s’est libéré sous la coupe de Gourcuff, devenant capitaine et leader défensif de l’équipe..
Michael Ciani un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEMichael Ciani :
ce défenseur central au physique impressionnant s’est fait remarqué en Belgique par Guy Roux, pénalisé en bourgogne à cause de nombreuses blessures, il s’est finalement révélé à Sedan en L2, puis il a confirmé à Lorient tout le bien que l’on pensait de lui, le roc pourrait bien frapper à la porte des bleus en continuant ainsi.
Jérémy Morel un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEJérémy Morel :
c’est le rare lorientais de souche de l’équipe, formé au club, il est le pendant de Jallet à gauche, disposant de qualité physique semblable, il apporte énormément sur son côté.
Yazid Mansouri un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEYazid Mansouri :
les dirigeants de Lorient peuvent se féliciter d’avoir prolongé cet infatigable milieu de terrain, doté d’une belle technique et d’un solide mental, il sera un peu plus en concurrence cette année mais s’il continu sur le rythme de la fin de saison dernière il ne devrait pas avoir de souci pour jouer.
Fabrice Abriel un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEFabrice Abriel :
c’est le marathon man de l’équipe, doté d’une bonne technique et vision du jeu, le joueur formé au PSG, s’est montré régulier depuis deux saisons, au point d’attirer les recruteurs des clubs anglais, tous les supporters prient pour qu’il reste cette année encore.
Oscar Ewolo un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEOscar Ewolo :
forme un duo extrêmement combatif avec Abriel au milieu du terrain, son niveau physique est impressionnant, souvent au marquage du meneur adverse, il a aussi montré des belles qualités techniques permettant de relancer proprement son équipe.
Nicolas Marin un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDENicolas Marin :
est un joueur atypique dans le collectif Lorientais, ce milieu offensif très technique a la réputation d’un joueur plutôt personnel, mais l’an dernier il a su se fondre dans l’équipe pour être au service des autres.
Rafik Saifi un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDERafik Saifi :
l’international algérien, s’est révélé sur le tard, repéré dans son pays grâce à une merveilleuse technique, c’est l’an dernier qu’il a effectué sa plus belle saison, a 33 ans il a choisit de rester au club alors qu’un club du Golfe lui proposait un pont d’or. .
Marama Vahirua un des hommes forts du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEMarama Vahirua :
l’ancien Nantais d’origine tahitienne, c’est le neveu de Pascal Vahirua, est revenu dans la région ouest après un intermède niçois, un peu léger physiquement, cet attaquant de poche apporte beaucoup de vivacité et de solution en attaque, pour peu qu’il soit en confiance, il peut devenir un bon buteur.


Réagissez à l'actu des Merlus lorientais sur le forum UDELigue 1 -  FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009 : Talents et discrétion -  le point sur le Mercato des Merlus
Le Mercato fait rage, les Potins bruissent, mais nombre de transferts ont bel et bien été bouclés, l'occasion de faire le point sur les emplètes du FC Lorient Bretagne Sud et ses Transferts officiels 2008/2009... 
Voici les principaux noms des joueurs qui constituent pour l'heure le mercato des merlus : Yohan Hautcoeur, Medhi Benatia, Rafael Moura, Carl Medjani, Bertrand Robert, Kevin Gameiro, Morgan Amalfitano, Arnaud Le Lan, Antoine Buron, Alban Joinel

FC Lorient Bretagne Sud - La Photo de l'effectif 2008-2009 FC Lorient Bretagne Sud :
La Photo de l'effectif 2008-2009...
(merci à fclorient.net)

Le recrutement du Football Club de Lorient :
Le club s’est bien débrouillé, sans perdre les éléments importants de l’équipe type, les dirigeants ont su se renforcer là où Christian Gourcuff en avait besoin, un attaquant apportant du poids devant, un arrière gauche pour soulager Jérémy Morel et un milieu polyvalent, telle était la commande avant l’heure au père Noël du coach.
Côté départ, rien de particulier et c’est ce qui ravit les supporters et le coach, malgré les sollicitations les joueurs sont restés pour continuer l’aventure avec les merlus. Mieux encore, le club a réussit à prolonger quatre joueurs cadres de l’équipe Rafik Saifi, Benjamin Genton, Fabien Audard et Yazid Mansouri.
Le point sur le Mercato 2008/2009 de FC Lorient Bretagne Sud 2008-2009
Départs Arrivées
Yohan Hautcoeur
Medhi Benatia
Rafael Moura
Carl Medjani
Bertrand Robert
Kevin Gameiro
Morgan Amalfitano
Arnaud Le Lan
Antoine Buron
Alban Joinel
Lorient, Les départs les plus importants :
Yohan Hautcoeur est reparti après son à St-Etienne, le milieu de terrain aura quand même réalisé une belle saison.
Medhi Benatia, souvent blessé, il n’a pas pu démontrer son potentiel durant son prêt, il rejoint Clermont via Marseille pour la prochaine saison
Rafael Moura, l’attaquant Brésilien restera comme un échec pour les recruteurs Lorientais qui comptaient sur lui pour donner du poids à l’attaque de l’équipe, le joueur retourne donc à Fluminense à l’issue de son prêt.
Carl Medjani, il fut un grand espoir du football français, mais il n’a jamais confirmé, il part en Corse à Ajaccio pour avoir du temps de jeu.

Lorient, Les arrivées :
Kevin Gameiro Recrue du Mercato 2008-2009 du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEKevin Gameiro :
c’est visiblement l’attaquant tant désiré par Gourcuff depuis deux saisons, il est là pour apporter du poids à une attaque qui a manqué d’efficacité l’an dernier, plus gros transfert de l’histoire du club, l’ex-Strasbourgeois devra confirmer rapidement tous les espoirs placés en lui.
Morgan Amalfitano Recrue du Mercato 2008-2009 du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEMorgan Amalfitano :
très bon milieu récupérateur, polyvalent, avec une bonne vision du jeu, l’ancien sedanais aura à cœur de montrer qu’il n’est pas qu’un bon joueur de L2. Formé à Cannes il permettra à la paire Abriel Ewolo de souffler.
Arnaud Le Lan Recrue du Mercato 2008-2009 du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEArnaud Le Lan :
l’ancien Guingampais, a été recruté pour être la doublure de Morel.
Antoine Buron Recrue du Mercato 2008-2009 du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEAntoine Buron :
l’ancien Amiénois, bon joueur de couloir à droite, ex pensionnaire du centre de formation du Havre, s’est révélé l’an dernier à 24 ans, il est en mesure de se montrer en L1.
Alban Joinel Recrue du Mercato 2008-2009 du FC Lorient, Réagissez sur le forum UDEAlban Joinel :
ex gardien de l’équipe de Carquefou avec son fabuleux parcours en coupe de France, Joinel vient pour compléter le trio de gardien..
La Saison 2008 -2009 s'annonce passionnante, prenez date sur le forum UDE !
Football : Actu, résultats, classements, débats

Suivez toute l'actu foot sur le forum UDE Suivez et informez-nous sur l'actu du Mercato sur les fils "Potins" et "Transferts officiels 2008/2009"...

Suivez tout au long de la saison à venir vos championnats préférés, et prenez position sur leurs déroulement :
- En France, les principaux championnats, Ligue 1 "
Ligue 1 saison 2008/2009, résultats et commentaires", Ligue 2 "Ligue 2 saison 2008/2009, résultats et commentaires", le National "National saison 2008-2009" et les Coupes : Ligue 1, Ligue 2, National et Coupes
- En Belgique, la Jupiler Leaugue et les coupes : Jupiler League, et les Coupes...
- Les principaux Championnats de nos voisins européens en Angleterre, Italie, Allemagne, Espagne, Portugal : Les autres grands Championnats Européens
- Réagissez sur les tendances qui se dessinent dans le football, sur les polémiques et les débats d'actu foot : Football : Autour du ballon...
- Retrouvez de grandes dates qui ont marqué le foot : Foot Revival
- Suivez de près l'actu internationale, Coupe du Monde 2010 Afrique du SudChampionnat D'Europe Austro-Suisse 2008, la Can 2010, l'Euro 2008, Les Coupes Européennes : Compétitions Internationales

Réagissez  à l'actu de l'Equipe de France en vous rendant sur le forum dans la partie "
Football : Autour du ballon...", sur le fil "EDF: Ils nous doivent plus que la lumière..."



Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Articles associés

Commentaires (4)add
...
Par guku , 22, juillet, 2008
Excellent article.
Bravo pour votre travail. smilies/cheesy.gif
Abus
intéressant
pas intéressant
Avis : +1
...
Par Ricardo Ananas , 22, juillet, 2008
Excellent article, qui fait honneur à ce club. Ca fait plaisir. Espérons qu'Ewolo reste, il est en fin de contrat en juin 2009, et les dirigeants ne lui ont toujours pas mis une prolongation sous le nez. Ca devrait quand même se faire.
Abus
intéressant
pas intéressant
Avis : +1
...
Par JCT , 22, juillet, 2008
Merci pour cet article, c'est pour ça qu'on les aime nos Merlus, ils sont simples mais jouent au football avec un p'tit budget, loin de toutes ces agitations médiatiques autour de certains clubs, et des problèmes avec des joueurs à gros salaires... A Lorient on pratique le foot, et le vrai !!!
La Rage De Vaincre !!!!
Abus
intéressant
pas intéressant
Avis : +3
Bravo
Par Peirgwnael , 24, juillet, 2008
Quel bel article complet et très bien documenté. Bravo vraiment.
Abus
intéressant
pas intéressant
Avis : +2
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Précédent   Suivant >