En direct du forum ...

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Les archives Football Manager FM 2009 Les Infos officielles

Recherche par tag : FM 2009, Football Manager 2009, SI publie un nouveau communiqué au sujet du prochain opus, FM2009, Miles Jacobson, FM2009


FM 2009 - Le Test UDE de Football Manager 2009
Version imprimable Suggérer par mail

 Logo_FM2009_UDE.jpg

FM 2009 - Le Test UDE de Football Manager 2009 - De la validation à la 3 D ! Le 14 novembre sortait la toute dernière version de la série à succès des Football Manager. Leader et référence du marché jusqu'ici, malgré une version 2008 légèrement décevante, ce nouvel opus conçu par l'équipe de Sigames va-t-il placer la barre encore plus haut et écraser un peu plus la concurrence ? Sur le papier, cela semble joué d'avance, étant donné que la date de sortie de son principal concurrent, l'entraineur 2009, a été récemment repoussée au mois d'avril. Restait encore à sortir un soft à la hauteur des espérances des passionnés du genre. Alors, FM 2009, nouvelle star incontestable ? Pour le savoir, UDE s'est livré à un test sans compromis, et vous invite à la découverte du soft. Prêts ? C'est parti ! 

 

Des débuts chaotiques

La date de sortie du soft restera pour l'immense majorité des acheteurs comme un jour mémorable, mais pas à cause de la joie d'avoir pu enfin découvrir la toute dernière version de leur jeu préféré comme on pourrait le croire de prime abord.

 

En effet, cette année la série étrennait une toute nouvelle protection contre le piratage, consistant à l'enregistrement en ligne d'une clef-CD composée de 25 caractères et censée éviter les copies illégales, le soft ne fonctionnant pas tant que cette manipulation n'est pas faite. Cette pratique est devenue courante de nos jours, et de nombreux éditeurs procèdent de même pour leurs jeux, et ce depuis de nombreuses années, comme Blizzard avec ses séries à succès Starcraft, Diablo II, ou plus récemment WoW. Ce système donne généralement entière satisfaction, et pour les joueurs souhaitant utiliser le jeu sur un ordinateur non relié à la toile, un numéro de téléphone était à disposition pour procéder à l'enregistrement.

 

Malheureusement, le système allait vite dérailler, et ce pour une raison toute simple : la police utilisée pour la clef est particulièrement mal choisie et il est impossible de faire la distinction entre les 0 et les o, ou encore entre les i, les 1 et les T. Incroyable, et pourtant vrai : à moins d'avoir la chance de ne posséder dans les 25 caractères composant la keycode aucun o, 0, i, 1 ou t, chaque utilisateur se retrouvait contraint de tester les différentes combinaisons possibles, dans l'espoir de trouver la bonne... Les demandes d'enregistrement ont donc afflué en masse sur le serveur prévu à cet usage, provoquant très vite une surcharge, rendant impossible toute validation de la fameuse keycode.

 

Le site de SIgames subit également le même sort. Et, cerise sur le gâteau, les joueurs choisissant de se rabattre sur l'enregistrement par téléphone s'aperçurent très vite que le numéro pour la France, suite à un souci technique, n'était pas en service ! La situation ne redevint à peu près normale qu'après 22h, quand le serveur pu enfin être remis en service, et quand les forums de passionnés eurent fait circuler certains liens permettant de rendre plus lisible la clef d'enregistrement. Reste que les joueurs auront mis des heures pour pouvoir enfin terminer l'installation du soft, ce qui est fort dommageable, et on se demande encore si les joueurs ne possédant pas internet ont pu résoudre le problème, n'ayant pas accès aux liens permettant d'identifier leur keycode. Il reste à espérer que le système sera revu pour les prochaines versions, parce qu'un système anti-piratage qui empêche les personnes ayant acquis le jeu le plus légalement du monde de jouer, cela ne fait pas très sérieux.

 

Autre point négatif lié à cette sortie, la diffusion d'un premier patch, disponible avant même la sortie du jeu, et corrigeant des dizaines de bugs plus ou moins importants. Si le fait de corriger des bugs via un patch est aujourd'hui une pratique courante, lorsque cela se produit le jour même de la sortie du jeu, et sur un nombre aussi important de bugs, cela donne la désagréable impression que la sortie du jeu a été précipitée, et que le soft n'était pas entièrement terminé. Nous ne pouvons que déplorer cette pratique de plus en plus courante qui consiste à sortir un jeu mal réalisé, et à procéder ensuite à une mise à jour via internet. A 50 € le logiciel, on est quand même en droit d'espérer quelque chose d'un peu plus "propre", d'autant que là aussi les joueurs n'ayant pas internet sont fortement pénalisés devant l'importance et le nombre de bugs recensés... Enfin, le patch est installé, la keycode enregistrée, nous pouvons maintenant nous intéresser au jeu proprement dit !

 

Une interface classique

 Une fois le jeu lancé, et la séquence d'introduction passée (que l'on ne peut hélas toujours pas zapper), il faut procéder à la création de notre première partie. Définir un profil d'entraineur - avec la possibilité d'incarner une femme, ce qui est une nouveauté - le(s) championnat(s) souhaité(s), les préférences, choisir l'équipe que l'on souhaite entraîner ou, pour les plus sportifs, commencer en tant que chômeur, tout ceci se fait en quelques clics, très facilement, et très intuitivement, comme dans la version 2008. Ce qui est normal, car l'interface utilisée pour FM 2009 est la même que celle des précédentes versions, avec un style légèrement plus apuré. Dans la mesure où celle-ci a fait ses preuves et qu'elle s'avère assez pratique à l'usage, cela n'est pas une mauvaise chose, car tous les afficionados de la série retrouvent instantanément leurs marques. Pour les autres, un pop-up d'aide est là pour aider la prise en main, ce qui s'avère nécessaire pour les débutants, car nous avons ici affaire à un jeu assez complexe tenant compte de tout un tas de paramètres, l'interface est donc composée de pas mal de sous-menus, et il faut un certain temps pour qu'elle devienne familière.

 

Test UDE FM 2009 Football Manager 2009 - image 1

 

On regrettera, une nouvelle fois, que les "skins" proposés de base par le jeu soient aussi peu nombreux. Il n'y a le choix qu'entre le skin par défaut, et le skin de FM 2008, ce qui est assez peu il faut bien le reconnaître. Un panel un peu plus vaste - et surtout un peu plus varié - serait un plus appréciable. Mais ce détail ne saurait être rédhibitoire, dans la mesure où tout un chacun pourra certainement trouver sur le net un skin plus conforme à ses attentes, et que le skin par défaut reste tout à fait acceptable, bien qu'un brin austère. De même, la CFA n'est toujours pas jouable.

 

Des nouveautés intéressantes

Si l'interface reste classique, elle ne masque aucunement tout un lot de nouveautés intéressantes, destinées à faciliter un peu plus le travail de l'entraîneur. Il en est ainsi des questions des journalistes, qui intervenaient à n'importe quel moment dans les précédents opus. Elles sont maintenant regroupées dans des "conférences de presse" régulièrement organisées, ce qui est nettement plus pratique, d'autant qu'il est possible de se défausser et d'envoyer son entraîneur-adjoint y répondre à sa place ! Toutefois, les puristes n'utiliseront pas cette possibilité, car les réponses données aux médias ont un impact direct sur le moral et l'état d'esprit de certains de nos joueurs, et il est impossible de définir les réponses que donnera l'adjoint aux questions des journalistes. Il serait fort regrettable de voir notre joueur vedette être moins performant sur le terrain lors d'un match crucial à cause d'une réponse inadaptée de notre adjoint lors de la conférence de presse, n'est-ce pas ?

 

D'autres petites nouveautés ici ou là s'avèrent appréciables, comme la présence d'une petite "pastille" de couleur sur les joueurs sur l'écran de mise en place tactique. Si la pastille affiche un beau vert bien vif, le joueur évolue à son poste naturel, orange, ce n'est pas là qu'il se sent le mieux, et rouge, il n'est clairement pas à son poste ! D'autres nuances de couleurs sont présentes, et cela s'avère à l'usage bien pratique pour vérifier d'un simple coup d'oeil que nous n'avons pas commis d'erreur de clic et positionné notre buteur en gardien de but !

 

Ou encore, après plusieurs matchs, on note aussi la présence de sorte de petits "cartons" verts à coté des noms des joueurs, et qui permettent de voir l'état de forme du joueur sur les dernières rencontres, s'il décline ou au contraire s'il monte en puissance. Là encore il ne s'agit que de petits "détails", qui ne sont pas absolument indispensables, mais qu'on apprécie grandement à l'usage et dont nous sommes généralement friands.  

 

Test UDE FM 2009 Football Manager 2009 - image 2

 

Malheureusement, un certain nombre de bugs apparaissent dans l'interface, ce qui déçoit quelque peu, car la série n'est pas coutumière du fait. J'ai ainsi eu la surprise sur mon écran tactique de voir deux de mes joueurs avoir le don d'ubiquité et se retrouver à deux endroits différents du terrain ! Jouer à 13 contre 11 représenterait certainement un intérêt appréciable mais il ne s'agissait que d'un bug visuel, assez embêtant toutefois car je ne savais pas exactement où le jeu plaçait mon joueur.

 

Un système d'entrainement inchangé

Petite déception, au milieu de toutes ces nouveautés, l'entrainement des joueurs reste inchangé. Le système n'est pas mauvais en soi, mais il gagnerait sans doute à être un peu plus simple d'accès, et pourrait aussi proposer par défaut un plus grand nombre de programmes d'entraînement. De nos jours tous les clubs professionnels adaptent leur entrainement selon la période de l'année, avec en particulier un entrainement foncier en début de saison, mais ici, il nous faudra le concevoir nous-même. Certes, le jeu a pour vocation de nous donner un maximum de paramètres à gérer, toutefois la tendance actuelle du football moderne tend vers de véritables "staffs" élargis où l'entraîneur confie la conception des entrainements physiques à des préparateurs spécialisés, et certains aimeraient sans doute pouvoir faire de même ici, avec des résultats acceptables. Le jeu ne proposant d'entrainement spécifique qu'aux seuls gardiens, si l'on souhaite atteindre le haut niveau il est préférable d'étudier aussi cet aspect du jeu...

 

Une base de données imparfaite

Point fort de la série, la base de données des FM a toujours été une référence en la matière. Complète, bien fournie, et assez à jour, elle n'avait jusqu'ici fait l'objet que de louanges de la part des joueurs. Cette version s'avère un peu plus décevante à ce niveau, si la plupart des transferts ont bien été réalisés, des erreurs subsistent néanmoins. Il peut sembler un peu excessif de reprocher ces quelques défauts dans ce qui reste tout de même la base de donnée la plus complète du marché, mais la série nous a tellement habitués à un travail d'excellente facture à ce niveau-là que l'on retire une fois encore la désagréable impression que le jeu n'était pas tout à fait fini. Espérons qu'un prochain patch corrigera ces quelques erreurs, peu nombreuses, mais bien réelles.

 

Mais il est temps maintenant d'aborder ce qui sera perçu par les utilisateurs comme la principale nouveauté du soft, la très fameuse vue en 3D des matchs, attendue depuis longtemps par les passionnés du genre, et sur laquelle l'équipe de SIgames a beaucoup communiqué ces derniers temps.

 

Une nouvelle vue en 3D pour les matchs 

En effet, le soft nécessite une carte graphique assez récente pour fonctionner (128 Mo NVidia FX 5900, ATI Radeon 9800), ce qui n'avait jamais été le cas jusqu'ici - FM 2008 n'ayant aucun minimum requis en ce domaine ! Nombre de joueurs s'attendaient donc à une réalisation graphique assez agréable, alléchés par les quelques rares vidéos d'assez mauvaise qualité diffusées ici ou là sur le net. Et là, le réveil est brutal : la réalisation graphique n'est clairement pas à la hauteur. Tribunes grossièrement représentées par des blocs gris sans le moindre public, animations de joueurs lors de certaines phases de jeu ridicules, notamment les interruptions de match, où les joueurs donnent constamment l'impression d'être en train de remonter leur short, ou semblent en train de courir alors qu'ils font du sur-place... Le moteur graphique est visiblement très loin d'être optimisé. 

 

Sans aller jusqu'à demander des graphiques du niveau d'un PES ou d'un FIFA 09 - ce n'est pas ce qu'on demande à ce type de jeu - on s'étonne quand même qu'un soft exigeant une Radeon 9800 propose une réalisation d'aussi mauvaise facture ! On a déjà vu des graphiques autrement plus jolis tourner avec de simples GeForce 2...On ressort une fois encore avec l'impression que le jeu n'est pas fini, et qu'on a affaire à une version "bêta". On sent que l'équipe de développement avait tenu compte de nombreux paramètres, ainsi par exemple un chauve dans la vie l'est aussi dans le jeu, et les joueurs de couleur sont également représentés. Proposer un tel niveau de détail sur les joueurs et à coté de ça mettre des carrés gris en guise de tribunes, cela ne s'explique que par un moteur en cours de développement. 

 

Et c'est dommage, d'ailleurs, parce que cette innovation, pour mal optimisée qu'elle soit, apporte réellement un plus au jeu. Si le moteur graphique donne l'impression de ne pas être terminé, l'interface elle semble l'être, et on dispose entre autre d'une vision "télévision" nous offrant différents points de vue, avec la possibilité d'afficher certaines statistiques en direct, Voire même un rapport de notre assistant, nous distillant en temps réel des informations et conseils très utiles, comme les joueurs hors de forme dans notre équipe, ou les joueurs adverses qu'il faudrait mieux contenir, ou encore quelques remarques tactiques.  

 

Pour peu que l'on accélère légèrement la vitesse du match, afin de masquer les petites "interruptions" dûes au moteur graphique, la retranscription de la rencontre est assez agréable et plus vivante que dans FM 2008. Tout n'est pas parfait, la course de certains joueurs s'écartant parfois de celle du ballon, mais il est quand même utile de pouvoir visualiser plus facilement le jeu de tête de nos joueurs par exemple. La vision en 2D ne permettait pas toujours de faire la distinction. 

 

On notera aussi, pour les nostalgiques, ou ceux qui ne supportent pas les défauts de la 3D, la possibilité de revenir à la bonne vieille vision 2D de FM 2008, mais en "plein écran" si l'on veut, en conservant le principe des petites fenêtres d'information. 

 

Test UDE FM 2009 Football Manager 2009 - image 3
 Vision par défaut en 3D (tribune principale). Vous voyez les bandes grises et rouge qui font le tour du terrain ?
Ce sont les tribunes !

 

 

 

Test UDE FM 2009 Football Manager 2009 - image 4
 La même action, sous un autre angle. Belle frappe de l'attaquant en pleine lucarne !

 

Conclusion

Si ce nouvel opus de la série phare du genre apporte comme chaque année son lot d'innovations, l'impression dominante reste toutefois celle d'un jeu qui n'est pas terminé et dont la sortie a été précipitée. Football Manager reste la référence du marché et le jeu le plus complet, mais l'on se surprend à se tourner vers CM 2009, dont la sortie est prévue en avril, et qui devrait proposer également une vision 3D. Et on se dit qu'à moins que SIgames ne corrige d'ici là les défauts de son soft, la comparaison pourrait être moins favorable à FM que lors des précédentes années...

 

Vous pouvez retrouver notre article : FM 2009 est sorti ! Et déjà un Patch pour vos problème d'activation ou de jeu, vous y trouverez aussi des liens pour télécharger le patch.

Vous pouvez également nous donner vos impressions sur le fil Vos impressions sur Football Manager 2009 sur le forum.




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Commentaires (0)add
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Précédent   Suivant >