En direct du forum ...

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Les archives Le foot, le vrai Espagne La Liga

Recherche par tag : Espagne, Liga, Bilan au terme de la saison 2006 - 2007, Football, bilan européen, ude


Liga 2009-2010, place aux artistes !
Version imprimable Suggrer par mail
 Liga 2009-2010, place aux artistes !

 

Liga 2009-2010, place aux artistes !

De tout temps footballistiques, le football espagnol a toujours symbolisé technique et jeu collectif léché, et cette saison ne dérogera pas à la règle. En effet si le spectacle a toujours été à la hauteur des espérances du public de l'autre côté des Pyrénées, on notera l'arrivée de très grands acteurs en Espagne cette saison. Ainsi, les Benzema, Ronaldo, Ibrahimovic, Kaka et consorts sont venus grossir le rang des joueurs au talent exceptionnel évoluant déjà en Première Division (Raul, Xavi, Luis Fabiano, Messi, Henry, Iniesta...). Et si le solde bancaire des clubs espagnols (et surtout du Real Madrid) est plutôt déficitaire en ce mois d'août, le solde qualitatif est plus que positif et devrait faire rêver nombre d'amoureux du ballon rond cette année. Mais derrière les paillettes,le football espagnol a aussi ses équipes modestes, ses lutteurs de l'ombre et ses équipes surprises .Les cadors de la Liga n'auront pas la tâche facile et seront attendus partout...

 

(par Zorander)

 

 

 

Deux géants, deux histoires, deux peuples... Un seul titre ! 

 FC Barcelone  Real Madrid

 

Au regard de la saison exceptionnelle du Barça 2008/2009 (triplé historique) et de la grande stabilité de l'effectif à l'intersaison (le départ inéluctable d'Eto'o étant compensé par l'arrivée d'Ibrahimovic), on ne peut que se dire que les Blaugrana seront au rendez vous cette année encore et qu'ils seront durs à déloger du sommet de la pyramide. Mais digéreront-ils le départ du charismatique, travailleur et au combien efficace camerounais ? Au delà de son job de buteur, celui ci travaillait énormément défensivement, ce qui n'est pas l'habitude du suédois venu le remplacer. Et parfois,un "détail" de ce genre peut considérablement déséquilibrer une équipe. Mais encore une fois, le FCB a conquis ses titres grâce à un fond de jeu collectif impressionnant. Pep Guardiola aura donc la tâche de reconduire cette belle harmonie.

 

Pep Guardiola
Avec Pep Guardiola aux manettes, Barcelone est encore impressionnant, l'arrivée d'Ibrahimovic sera t'elle digérée rapidement ?

 

 

Coté madrilène, on a ressorti les méthodes du début des années 2000... Retour de Florentino Perez aux affaires, qui mène la même politique de recrutement de l'époque, avec ses "Galactiques". Ceux d'alors se nommaient Zidane, Beckham ou Ronaldo... Les nouveaux sont Kaka, C.Ronaldo et Benzema. Alors même si les joueurs refusent cette appellation et que les dirigeants s'en défendent, on ne peut que faire un parallèle évident entre ces deux époques. La première a plutôt bien fonctionné au départ... Reste à faire prendre une mayonnaise pas évidente entre toutes ces stars et ces egos ! Ce travail difficile sera confié au technicien chilien de Villareal Manuel Pellegrini, qui a accompli un travail considérable aux commandes du sous-marin jaune. Le Real doit reprendre le titre cette année, et les recrues de l'été témoignent de cette ambition... Au moins autant qu'elles mettent la pression sur l'équipe !

 

 

 

Des prétendants aux dents longues 

S'il est clair que les deux équipes citées ci-dessus sont un ton au dessus du lot, il ne faut surtout pas faire l'erreur d'éliminer les clubs abonnés aux places d'honneur dans la course au titre. Souvenez vous de ce Valence du début années 2000, de la Real Sociedad de Reynald Denoueix, de l'étincelant FC Seville (vainqueur de l'UEFA à deux reprises..). Pas mal d'équipes peuvent prétendre à bousculer une hiérarchie parfois trop rapidement pré-établie au rang desquelles on trouve l'Atletico Madrid, le FC Valence, le FC Seville, et le Villareal CF.

 FC Séville  Atletico Madrid  Villarreal  Valence

 

Commençons par le troisième de la LIGA 2008/2009, le FC Seville. Toujours emmené par son carré magique Jesus Navas-Diego Capel-Kanouté-Fabiano, avec un Maresca à la baguette, qui sera épaulé au milieu par Zokora (recruté à Tottenham), les Sévillans peuvent espérer conserver leur pass pour la Champion’s League la saison prochaine. De plus, la stabilité de l’effectif sera un sérieux atout pour les Rouges et blancs.



4ème l’année dernière et toujours débordant d’ambition, l’Atletico Madrid a un effectif offensif impressionnant (Aguero, Forlan, Simao, Petrov ….) mais est toujours plombé par une arrière garde défaillante (57 buts encaissés l’année dernière !).Du côté des Matelassiers, on a tenté de combler de manque, avec l’arrivée de Juanito (Betis Seville). Si l’équipe trouve enfin un équilibre sur le terrain (et en dehors) pour éviter une saison en dents de scie, elle arrivera peut-être enfin à franchir un palier.




Villareal a perdu beaucoup plus qu’un entraineur avec Manuel Pellegrini, parti au Real cet été. Il a perdu l’homme qui a fait connaître ce club attachant sur la scène européenne et en a fait une équipe crainte en Espagne, quasi-intraitable chez elle. La grande question sera donc liée à la capacité du club a se remettre de ce départ, et la pression sera sur les épaules de Ernesto Valverde, son successeur. Peu actif sur le marché, le « sous-marin jaune » a réussi à conserver ses principaux joueurs comme Santi Cazorla, le gardien Diego Lopez, Giuseppe Rossi… tout en s’offrant un attaquant de standing avec le brésilien Nilmar, en pleine réussite avec les Corinthians (ex-OL).



Viens ensuite le FC Valence, revenu de l’enfer après une saison 2007/2008 catastrophique à une belle 6ème place en juin dernier. Etranglé par les dettes, le club a déjà du se séparer de Raul Albiol (Défenseur central, Real Madrid) et risque de voir partir au moins une autre de ses stars à l’image d’un David Villa aux envies de départs clairement affichées, ou encore d’un David Silva très convoité. Côté arrivées, le FCV a recruté à moindre frais, avec notamment l’ex-Toulousain Jérémy Mathieu. Avec l’effectif actuel, Valence peut espérer réitérer la belle saison 2008/2009, mais qu’en sera-t-il à la fin du mois d’août ?

 

 David Villa  David Villa sera une fois de plus l'atout offensif numéro 1 du FC Valence, avec ses compères Mata et Silva notamment.

 

 

Les outsiders 

 

 Deportivo La Corogne  Malaga  Espanyol Barcelone

 

Le Deportivo La Corogne semble retrouver une bonne dynamique après quelques années difficiles, et aura a cœur de confirmer les belles choses entrevues en 2009. L’effectif est pratiquement inchangé et De Guzman, Omar Bravo, Bodipo ou encore Manuel Pablo seront toujours là pour emmener les Galiciens. Le Riazor doit donc s’attendre à une saison tranquille, avec tout à gagner.



L’équipe surprise de la saison dernière aura sans doute été le Malaga CF, peu habitué aux honneurs et étonnant 8ème au soir de la dernière journée. L’ancien cristollien Nabil Baha a d’ailleurs inscrit 9 buts la saison dernière en Liga. Pour lui comme pour le reste de l’équipe, ce sera la saison de la confirmation, pour ne pas en rester là.



L’Espanyol était bien mal en point avant l’arrivée de l’ancien parisien Mauricio Pochettino à sa tête au printemps dernier. Celui-ci a fait des miracles en quelques mois et sera bien évidemment toujours en poste à la reprise. Raul Tamudo, Luis Garcia et Kameni sont restés au club… Et le recrutement semble malin à première vue avec les arrivées de Nakamura (Celtic) et de Ben Sahar (Chelsea). L’ensemble parait solide et sur la lancée de la fin de saison, l’équipe peut prétendre à retrouver la place qui était la sienne il y a quelques saisons (vainqueur de la Coupe du Roi 2006 et finaliste 2007 de la coupe UEFA). Une belle saison espérée pour rendre hommage à leur ancien capitaine, Dani Jarque, foudroyé par un malaise cardiaque.



Le reste de la troupe



Il est très difficile de prévoir qui sera candidat à la relégation en Liga à chaque saison, et le Betis Seville ou encore le Real Saragosse (promu cette année) en ont fait l’amère expérience par le passé. Pour ces derniers cependant, l’effectif en place (Pennant, Babic, Valero, Uche, Ayala, Paredes) devrait leur permettre de se maintenir largement, voir d’aller titiller le haut de tableau. Mais on faisait le même constat il  y a 2 ans au sujet du Zaragoza, qui avait finalement été relégué…



L’Athletic Bilbao, habitué à ces luttes et porté par San Mames, doit pouvoir s’en sortir, tout comme leurs voisins Basques du Racing Santander et de l’Osasuna Pampelune (emmené par un duo Irakien surprenant au milieu).



Pour le reste, il est difficile de  départager les équipes suivantes, même si Almeria (11ème l’an passé) semblent un peu au dessus du lot. Les promus Tenerife et Xerez auront la tâche difficile, tout comme le Sporting Gijon, Valladolid ou même Getafe (qui digère mal l’après-Laudrup).



 Suivez la Liga sur UDE !

 La 1ère journée, les affiches !

 

samedi 29 août 2009

Real Madrid - Deportivo la Corogne
Real Saragosse - Tenerife

dimanche 30 août 2009

Almeria -Real Valladolid       
Osasuna-Villarreal        
Malaga-Atletico Madrid    
Athletic Bilbao-Espanyol Barcelone    
Valence CF-FC Séville    
Real Majorque-Xerez    
Racing Santander-Getafe    

lundi 31 août 2009

FC Barcelone-Sporting Gijon

 

 

 Pronostiquez sur la Liga sur UDE !  

UDE, l'essentiel pour suivre au mieux la Liga 2009 - 2010

Retrouvez les Résultats et le classement de la Liga sur UDE.

 Cette saison, retrouvez tous les résultats et le classement de la Premier League 2009 - 2010 sur UDE
... et participez aux pronos !

 

 




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Commentaires (0)add
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Prcdent   Suivant >