En direct du forum ...

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Les archives Le foot, le vrai Coupe du Monde Afrique du Sud 2010

Recherche par tag : Coupe du Monde Afrique du Sud 2010, Les qualifications zone par zone, Zone Am-Sud, Bilan, résultats, commentaires


Coupe du Monde 2010, c'est parti ! Groupe A - Journée 1 - Résumé
Version imprimable Suggrer par mail
 Coupe du Monde 2010 C'est parti !
4 ans que le monde entier attendait cela. Depuis Berlin et le 9 juillet 2006 et une finale épique France-Italie, le monde du football attendait le rendez-vous du 11 juin 2010 à Johannesburg. Pour cette première édition de la Coupe du Monde sur le sol africain, c’est donc les Bafana Bafana qui ouvraient le bal face au Mexique. Après ce match d’ouverture, direction le Cap où la France affrontait l’Uruguay. UDE fait le point sur l’ouverture de la Coupe du Monde avec ces 2 affiches du groupe A.

AFRIQUE DU SUD - MEXIQUE : 1-1

 

Après une cérémonie d’ouverture haute en couleurs et forte d’un spectacle impressionnant, malgré l’absence en tribune du symbole national Nelson Mandela, endeuillé dans sa famille. Est-ce la ferveur populaire qui inhibe les locaux, toujours est-il que le début de match est à l’avantage des Aztèques. Giovanni Dos Santos, l’ex-barcelonais, est le premier en action et un dégagement en catastrophe de Mokoena à la 3ème minute sonne déjà l’alerte. Les jeunes pousses mexicaines, Giovanni et Vela, mettent le jeu dans la défense des Bafana Bafana, et il faut un arrêt réflexe de Khune pour éviter le désastre. Le Mexique croit d’ailleurs à l’ouverture du score suite à un corner, mais le but de Vela est justement validé par Mr Irmatov, très cohérent dans son arbitrage. Et si à la pause, le score est toujours vierge, on sent bien les mexicains plus conquérants, et les sud-africains un peu e retraits, peut-être inhibés par l’enjeu.


Est-ce les mots de Carlos Alberto Parreira, qui dispute sa 6ème Coupe du Monde, ou la ferveur des spectateurs démonstratifs, au son de leurs vuvuzelas, en tous cas les sud-africains rentrent de la pause avec de meilleures intentions, traduites 10 minutes plus tard : une ouverture parfaite de Modise trouve Tshabalala qui s’infiltre et décoche une lourde frappe lucarne opposée qui trompe le vétéran Perez. Inutile de décrire l’ambiance, les supporters exultent. Et quand Khune réalise un nouveau miracle sur un missile de Giovanni, on se met à y croire de plus en plus dans les tribunes. Le tournant du match ? Peut-être bien la 70ème minute, où l’arbitre ne siffle pas un léger contact sur Modise dans la surface. Le Mexique profite d’une légère déconcentration pour égaliser sur un corner vite joué, et Marquez peut tranquillement ajuster Khune, impuissant pour la première fois du match. Poussés par leur public, les Bafana Bafana tentent tout, et Gaxa sollicite d’abord Perez, avant qu’Mphela ne trouve le montant gauche ! Trop tard, 1-1 sera le score final de ce match d’ouverture animé.


Un score final somme toute logique, même si les Sud Africains peuvent éprouver quelques regrets, car le Mexique a vraiment été brouillon par séquences. Mais ils peuvent aussi remercier leur gardien Khune, quasi impérial aujourd’hui.

 

 

FRANCE - URUGUAY : 0-0

 

Le duel entre les 2 autres prétendants dans ce groupe A pouvait permettre à une des 2 équipes de prendre une première option pour la qualification, avec le match nul en ouverture. Mais l'affiche promet une rencontre accrochée entre une équipe d'Uruguay solide défensivement et efficace en contre, et un onze tricolore dont on ignore encore le réel état de forme.

Le début de match affiche quelques promesses côté tricolore, avec un Abou Diaby titulaire et qui impose sa maîtrise dans l'entrejeu. On sent les français capables de combiner dans les intervalles, et la première mèche est allumée par Ribéry, dont le centre trouve Govou qui reprend de peu à côté. Les tricolores semblent installés mais la Celeste se charge de rappeler le danger : Forlan est mis en position, élimine Gallas, et trouve Lloris à la parade. En une action, le buteur maison vient de faire frémir les Bleus. Et malgré un coup franc de Gourcuff qui prenait le chemin de la lucarne, on s'ennuie ferme malgré une légère domination tricolore.

Le début de seconde mi-temps confirme les doutes : à part Diaby, les autres peinent à faire des différences. Anelka est peu trouvé, Govou peine à passer à droite, Ribéry a tendance à s'enfermer dans la défense... Bref, peu d'optimisme surtout que Forlan suite à une longue touche fait passer un énorme frisson dans la défense tricolore, mais sa frappe passe à côté. Malouda, Henry, Gignac, les entrants, apporteront un peu de punch, mais trop tard, les Bleus ne commenceront à vraiment pousser que dans les 10 dernières minutes, après l'expulsion de Lodeiro, auteur d'un vilain tacle sur Sagna.

Plutôt solides derrières, les Bleus n'ont pas franchement rassuré sur leurs capacités offensives, le prochain match face au Mexique promet donc une nouvelle empoignade serrée... Malheur au vaincu...

 

 

Retrouvez toute l'actu de la Coupe du Monde sur le Forum UDE , et venez nous faire part de vos réactions !




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Articles associés

Commentaires (0)add
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Prcdent   Suivant >