En direct du forum ...

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Les archives Le foot, le vrai Euro 2012

Recherche par tag : Equipe de France, équipe de france, Carasso, Lloris, Mandanda, Clichy


EURO 2012 - Groupe D - 1ère Journée - Résumé
Version imprimable Suggrer par mail
euro2012_logo_ude.png

La France avec des regrets, l'Ukraine en profite

Les 16 équipes sont dorénavants toutes rentrées dans la compétition. Dans le groupe D, la France a dominé nettement l'Angleterre sans toutefois l'emporter. L'Ukraine s'en est remis à sa légende Andreï Shevchenko pour renverser la tendance contre la Suède et prendre la tête de son groupe. Le résumé de cette journée vous est distillé par Tom Le Fou et Naka.

 

 

(Par Tom le Fou et Naka)

 

 

France - Angleterre

Le match choc du groupe D, avec beaucoup d'interrogations: les problèmes défensifs des Bleus, entrevus lors de leur préparation, ont-ils été réglés ? La charnière Mexès-Rami est-elle plus sûre ? Comment Diarra allait-il remplacer M'Vila ? Quid de l'animation offensive ?
Du côté anglais, beaucoup d'interrogations aussi: comment Roy Hogdson va-t-il gérer cette compétition, lui qui n'est à la tête de la sélection Anglaise que depuis 1 mois ? Comment vont jouer les Anglais, avec Rooney suspendu pour les deux premiers matchs ?

 

 france_angleterre_benzema_ude_euro2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La France partait avec plus de certitudes: forte de 21 matchs sans défaite, et de victoires de prestige en amical contre l'Angleterre, justement, ou contre le Brésil.
Les 20 premières minutes du match sont difficiles pour les Bleus: Rami perd un ballon dangereux, Milner se crée une grosse occasion au 1/4 d'heure de jeu, à la suite d'un placement approximatif de la défense française...
La chaleur n'explique pas tout: les Bleus sont bien mous pendant cette première période, alors que les Anglais, très regroupés en défense, n'ont pas énormément d'armes à faire valoir.
Et c'est sur une faute inutile d'Evra qu'ils vont pourtant ouvrir le score: le superbe coup franc de Gerrard trouve la tête de Lescott, qui, s'étant libéré du marquage de Diarra, profite de la non sortie de Lloris pour ouvrir le score.
Avec des erreurs, des approximations de Rami, Evra, Mexès, et Lloris et Diarra sur le but, la défense française ne respire pas la sérénité...

 

 france_angleterre_lescott_ude_euro2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais devant, cela combine plutôt bien, et très rapidement: Diarra se crée une superbe occasion juste après le but Anglais. Désireux de se rattraper, il sera d'ailleurs auteur d'un excellent match.
Nasri, grâce à une très belle frappe des 20m, remet les équipes à égalité.
Les frappes de loin ne sont pas une spécialité française, et c'est une agréable surprise de voir les Bleus tenter de faire sortir la défense anglaise en essayant de tirer de l'extérieur de la surface...

 

La seconde période est totalement à l'avantage des français, qui dominent facilement des Anglais totalement regroupés en défense, et qui se contenteront d'un nul.
Le coaching tardif de Laurent Blanc ne changera rien au score.
1-1, un résultat plutôt correct, sous réserve de faire un résultat face aux Ukrainiens, leaders du groupe.
En tout cas, on peut espérer après ce premier match, de loin la meilleure prestation des Bleus en phase finale d'une compétition depuis la finale de 2006...


Le but du match
:

Nasri, qui égalise de loin, et montre à quel point le trident offensif français peut être dangereux.

 

 

 

 

 

L'homme du match :

Nasri, encore lui, qui a beaucoup fait parler, après son "ferme ta gueule", adressé à priori aux journalistes de l'Equipe après son but.
Un sale relent de 2010. Une manière classe de faire taire les critiques aurait été de la fermer lui, et de prouver sur le terrain quel bon joueur il peut être...
Il est quand même l'homme de buts importants : avant celui-ci, le penalty face à la Bosnie avait envoyé les Bleus à l'Euro. Une polémique inutile nait donc de ce geste un peu déplacé. En espérant qu'il le fasse oublier au prochain match, en étant cette fois exemplaire également à ce niveau...

 

france_angleterre_nasri_ude_euro2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ukraine - Suède
"Sheva" 2, "Ibra" 1

Cinq jours après la Pologne, c'était au tour de l'Ukraine, le second pays hôte, de faire son entrée dans l'Euro, face à la Suède. Ces deux pays sont considérés par les spécialistes comme les outsiders de ce groupe, derrière la France et l'Angleterre. Après les matches nuls des favoris du groupe, Slaves et Scandinaves avaient la possiblité de prendre la tête du groupe.

Le match fut plaisant, les deux équipes étant joueuses et ne fermant pas le jeu, sans compter l'ambiance extraordinaire dans les travées du Stade Olympique de Kiev.
Deux joueurs de classe mondiale se faisaient face : l'ancien Ballon d'Or Andreï Shevchenko, et le meilleur buteur de Série A, Zlatan Ibrahimovic. Le match a tourné à l'avantage du héros local.

Dès le début de match, ce sont les hommes de Blokhine qui mettent le pied sur le ballon et se montrent dangereux à plusieurs reprises. "Ibra", véritable maître à jouer de la Suède, plus en verve que son ancien rival au Milan AC sur cette première période, répliquait parfaitement mais tombait sur un Pyatov très concentré. La mi-temps, plutôt dominée par les locaux, s'achevait sur un score nul et vierge.

La seconde période débuta sur le même rythme, et après 52 minutes de jeu, c'est "Ibra" qui ouvrit le score en renard des surfaces sur un caviar de Källstrom. Le but fut marqué alors qu'un joueur Ukrainien était au sol, mais les Suédois ont (suivant la règle) continué à jouer, l'arbitre n'ayant pas interrompu le jeu.
Et c'est à ce moment là que l'ancien Ballon d'Or surgit de sa boîte, ou plutôt au premier poteau, pour placer un coup de tête magistral aux 6m (55e). Les Ukrainiens n'ont pas eu le temps de gamberger. Sheva 1, Ibra 1.
Mais l'histoire ne pouvait pas en rester là : 62e, corner pour l'Ukraine. Sheva se défait du marquage de ... Ibra, et catapulte le ballon au fond des filets. 2-1 ! A 35 ans, Sheva a montré qu'il n'avait pas perdu son sens du but.

ukraine_suede_shevchenko_euro2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Suède va alors tenter de réagir. Ibra est dans tous les bons coups, mais les Scandinaves ne vont pas réussir à revenir au score. Ils sont déjà dos au mur, alors que l'Ukraine prend la tête du Groupe D.

 

ukraine_suede_ibrahimovitch_euro2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au vu de ces 90 minutes, on peut estimer sans trop se mouiller que ces deux adversaires sont à la portée de l'Equipe de France.


Le but du jour :


Le coup de tête de Shevchenko pour l'égalisation ukrainienne.
Puisque vous avez déjà le but de Nasri plus haut ... :)

 

 

 

 

   

 

L'homme du jour : Shevaaaaaaaaaaaaaaa n'est pas mort !

 

 

Suivez l'Euro sur le forum !

 

 

 

 




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Articles associés

Commentaires (0)add
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Prcdent   Suivant >