Les archives Le foot, le vrai Portugal La Liga Sagres

Recherche par tag : Portugal, Football, Super Liga, Bilan, saison 2006 - 2007, UDE


[IPortugal] Bilan mi-saison de la Liga Sagres 2009/2010
Logo_UDE_Liga_Sagres_Portugal.png

Et si ?

Jamais un club d'un autre ville que Porto ou Lisbonne n'a gagné le championnat. Par deux fois seulement le titre a échappé à l'un des trois grands du championnat. Pourtant, après les matches aller, c'est bien Braga qui est devant et qui tient le cap. Et si le club qui titille les éternels premiers depuis quelques saisons maintenant, réalisait l'impossible ?

(par Morinn)

La route est encore longue mais l'arrivée peut être tellement belle !

On ne peut pas dire que Braga est là par hasard. Vainqueur des trois grands avec comme point d'orgue une victoire au Sporting, Braga n'aura connu qu'une seule fois la défaite à Guimaraes. Avec leur jeu ultra défensif, basé sur une défense de fer, le leader du championnat n'a encaissé que six buts, soit un tous les deux matches et demi ! C'est là force d'une équipe qui ne marque pas beaucoup et se contente d'un seul but pour l'emporter mais Hugo Viana au milieu est un véritable métronome qui distille les ballons au moment où il le faut. Aidés devant par Mossoro et Alan, considérés comme les joueurs les plus réguliers du championnat depuis le début de la saison, les joueurs de Paciênça ont un bel avenir devant eux et n'ont pour l'heure pas pris la grosse tête et semble heureux de vivre.

 hugo_viana_stylise_ude.jpg  Hugo Viana (n°45) fête son but contre Benfica. Les joueurs de Braga peuvent rêver du titre !

  Si Braga n'était pas attendu, on peut en dire autant d'un Benfica que l'on attendait pas à pareil fête, tellement les lisboëtes nous ont habitués à la déception depuis des lustres et la domination sans partage de Porto. Mais cette fois, le rêve revit du côté du stade de la Luz. Lisbonne très régulier et là quand il le faut a su garder le contact avec Braga mais surtout distancer quelque peu une équipe de Porto qui est loin d'être à la fête. Porto pourtant encore qualifié en Ligue des Champions est à la traine. Défait à Braga et au Stade la Luz, les dragons ne sont plus que des poulets. Dépouillé de leur latéral gauche, de leur meneur et de leur buteur par un championnat français vorace, on pouvait penser que Falcaõ et HUlk, et ce fut le cas en début de saison, saisiraient mieux leur chance et feraient oublier les départs. Mais ils n'en fut rien et le nul de ce week-end leur fait encore perdre du terrain. Les voilà aujourd'huià 6 points des leaders. 

Le sporting à la traine

L'autre équipe de Lisbonne ne postule plus qu'à l'Europe. Lâché en championnat et sous la menace de Leiria, du Nacional et de Guimaraes, le Sporting vit une nouvelle saison difficile. Plein d'espoirs en début de saison, l'équipe n'aura jamais su être un vrai prétendant. On attendait le Nacional et Guimaraes mais jamais personne n'aurait mis un euro sur une équipe que l'on annonçait déjà comme relégué en début de saison. Un parcours à la Leixoes en somme. Leixoes justement, après un parcours extraordinaire l'an dernier, l'effet de surprise ne tient plus et l'équipe a sombré et se retrouve aujourd'hui premier non réléguable. Et la lutte pour le maintien sera sévère, âpre et disputée. Entre le premier reléguable et la dixième place de Ferreira il n'y a que trois points. chaque match vaudra cher même pour Belenenses. La lanterne rouge peut encore rêver mais le faux pas et interdit.

Réponse dans quelques semaines, les mouches ont le temps de changer d'âne.

 




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Commentaires (0)add

busy