Les archives Le foot, le vrai France Ligue 1

Recherche par tag : Association Sportive de Saint-Etienne - Aux Verts de conjuguer la passion du chaudron au présent, mercato, marché des transferts, ASSE, Sainté, les verts


Ligue 1 - 2010/2011, 10 journées en 10 points ...

Ligue 1 - 2010/2011, 10 journées en 10 points ...

Ligue 1 - 2010/2011

On a dépassé le quart du championnat, et la Ligue 1 nous apporte déjà quelques tendances. Les gros bras habituels du championnat, Lyon et Marseille, ont ils digéré leur départ poussif ? Qui a impressionné, qui a déçu ? Quelles sont les premières tendances de cette Ligue 1, version 2010-2011 ? C'est le moment de faire un premier bilan ! UDE revient pour vous, sur ces 10 premières journées, en 10 points, sur ce qui a fait l'actualité depuis 3 mois dans l'Hexagone.

(Par Rico, Malonapi, Morinn, Tom le Fou et Sochalyon)

 

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 1 - La surprise


Stade_Brestois_L2_UDE.png

LE COUP DE TONNERRE

VIENT DE BREST



Il n'est pas sûr que même dans les allées du jardin Kennedy ou dans le quartier Recouvrance, quelques uns aient prévu cette place folle alors que près d'un tiers du championnat a été joué. En 4ème position après 10 journées, Brest est sans contexte LA surprise de ce début de saison 2010/2011. Les bretons n'ont connu que deux fois la défaite et paradoxalement, à Lyon, qui est au plus mal en ce moment.

Le succès, les brestois, le doivent à une défense de fer, la meilleur de L1, eux qui n'ont perdu qu'un match par deux buts d'écart, qui restent sur 7 matches sans prendre de buts.

Brest n'est pourtant pas la plus belle équipe à voir jouer, puisque d'abord défensive, mais elle est solide et si certains lui prédisent un avenir plus sombre, ses joueurs ont eux envie de continuer l'aventure.

Le vrai bilan se fera à la trêve. Entre temps ils seront allés à Lille, Rennes et Paris et auront reçu Marseille et....Saint-Etienne dès la 11ème journée, match qui avec Marseille - Rennes constituera l'affiche du jour.

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 2 - La déception

Lyon_Ligue_1_UDE.png
 

Lyon…

Auteur d’une très belle fin de championnat l’an passé, agrémentée d’une demi-finale de Ligue des Champions, pour beaucoup, l’équipe de Lyon constituait un des favoris évidents de cette saison, si ce n’est LE favori.

Un recrutement ciblé et intelligent (Briand, Diakhité, Gourcuff) compensant des départs finalement assez restreints, l’éclosion d’une nouvelle génération prometteuse, celle des Lacazette, Pied, Belfodil,…, tous les indicateurs étaient au vert en ce début de saison.

Hélas pour les Gones, de la théorie à la pratique, il y a loin.

Beaucoup d’excuses ont été avancées, que ce soient les blessures en série qui ont coûté son poste au préparateur physique, le retour de la coupe du monde, usant certains physiquement, d’autres psychologiquement (Toulalan), ou encore l’arrivée tardive de Gourcuff ou la méforme de Lisandro. Qu’importe. Les faits sont là, le début de saison de Lyon est très mauvais en championnat et l’équipe végète en bas de tableau. Indigne.

Forcément, le coach est sur la sellette. L’indigence du fond de jeu de jeu lyonnais est frappant et un public qui a connu les merveilles des Juninho, Malouda et autres Tiago, ne peut s’en contenter.

Puel est aujourd’hui menacé, quoi qu’en dise Aulas. Son maintien en poste, il le doit probablement pour l’instant à un remarquable parcours en ligue des champions, 3 victoires en autant de matchs. La qualification étant quasiment acquise, toute l’attention du groupe doit être reportée sur le championnat. Car si le rang actuel est très mauvais, les places de tête ne sont pas très loin. Et un groupe de cette qualité doit pouvoir combler ce retard !

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 3 - Le joueur :

 

Dimitri Payet

 dimitri_payet_stylise_ude.jpg

8 buts après 10 matchs de championnat, 2 passes décisives à Gourcuff pour ses deux premières sélections, Saint-Etienne 2e du championnat...

Dimitri Payet est vraiment LE joueur de ce premier quart de championnat.

Le symbole d'une équipe en plein renouveau après deux saisons décevantes.

À 23 ans, le natif de la Réunion a gagné en régularité et tire vraiment son équipe par le haut. A l'instar du club, il garde un discours modeste, signe d'une maturité qu'il n'avait peut-être pas avant...

Même le penalty raté face à Caen samedi dernier n'enlève rien à son époustouflant début de saison.

Laurent Blanc lui a d'ailleurs offert ses deux premières sélections, face à la Roumanie, puis contre le Luxembourg.

10 minutes contre la Roumanie où il s'est mis en évidence avec une passe décisive pour Gourcuff après des dribbles déroutant dans la surface dont il a le secret.

Moins en évidence face au Luxembourg, il a néanmoins réussi une 2e passe décisive, toujours pour Gourcuff.

Il est donc en pleine confiance actuellement, et rien ne semble pouvoir l'arrêter... Mais Saint Etienne marque un peu le pas: 2 points pris sur les 3 derniers matchs de championnat.

Si Payet réussit à conserver ce niveau de jeu tout au long de la saison, les Verts risquent bien de rester dans le premier tiers du classement.

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 4 - Le but

 

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 5 - Le champion tenant du titre

Marseille_Ligue_1_UDE.png

Marseille


Après une si longue attente, l'OM a donc conquis le titre de champion. Et de manière fort logique, on les attend encore tout près du but cette année. Mais force est de constater que l'intersaison a été agitée à Marseille : rumeurs en tout genre, des attaquants de standing (Fabiano, Gilardino) annoncés et au final pour Deschamps... Gignac et Rémy ! Pas franchement le standing espéré pour Deschamps, qui aspirait à beaucoup mieux.

Du coup, le départ en championnat est plus que poussif : deux défaites, contre Caen et Valenciennes, un sursaut contre Lorient, avant 2 nouveaux matches nuls : au soir de la 5ème journée, l'OM est 13ème. D'autant qu'une défaite suit contre le Spartak en Ligue des Champions... On imagine déjà la crise couver, mais en champion, l'OM réagit et vient de prendre 13 points sur 15 possibles, ce qui les replace à la 2ème place du classement, à un point du leader rennais... qu'il recevra ce week end dans le choc au sommet !

Loin d'être flamboyants dans le jeu, Marseille assure néanmoins l'essentiel et c'est la principale différence avec ses rivaux supposés, Lyon et Bordeaux, englués dans le classement. Le match à Lille symbolise cet OM version début de saison : apathiques en 1ère mi-temps, ils se sont repris en seconde et avec une réussite maximale, l'emportent 3-1 chez un prétendant au podium... Et si c'était ça, la classe du champion ?

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 6 - Où en sont les promus ?

AC_Arles_National_UDE_50.png

Stade_Brestois_L2_UDE_50.png

Caen_Ligue_1_UDE_50px.png

 Arles Avignon

 Stade Brestois

  Caen

Tous les ans, la principale angoisse des promus est d'éviter l'ascenseur, et de continuer à surfer sur la vague d'euphorie qui a généralement accompagné leur montée. On a vu le brillant parcours brestois, mais où en sont les 2 autres ?


Du côté de Caen, on est un habitué de l'élite, mais aussi malheureusement des redescentes immédiates. Alors cette année, Dumas a averti ses troupes, qui ont commencé au quart de tour, avec des victoires face à Marseille et Lyon, excusez du peu ! L'occasion de voir à l'œuvre de nouveaux talents jusque là inconnu, Youssef El-Arabi en tête d'affiche, 6 buts déjà au compteur ! Et si les caennais sont depuis retombés dans le ventre mou après 4 matches sans victoire, leur potentiel offensif et leurs contres ultra-rapides inspirent encore des craintes chez leurs adversaires.


Est-ce vraiment une surprise ? Retrouver Arles Avignon dernier du championnat n'est pas si étonnant, en regard des évènements qui ont agité le club cet été. Éviction de l'entraîneur miracle du club Estevan, finalement réintégré, transferts en masse, querelles au sein du club... On a connu des climats plus sereins pour aborder une première saison dans l'élite. Et le miracle ne pouvait pas avoir lieu, résultat 8 défaites pour entamer la saison, avec quelques lourdes valises au passage... Hadzibegic a depuis remplacé Estevan, réellement limogé, et les 2 derniers résultats nuls laissent encore un peu d'espoir. Mais personne n'y croit vraiment, et on se prend à craindre un parcours similaire à celui de Grenoble du côté des arlésiens...

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 7 - La polémique

ALLUMER

LE

FEU ?

polemique_anigo.jpg

 

C'est comme une litanie, une tradition vieille comme la médiatisation du football, chaque année amène son lot de polémiques. Observateurs et commentateurs prompts à se mettre sous la dent autre chose que des beaux buts - qui n'existent de toute façon que peu en Ligue 1 - réagissent alors en ouvrant le débat à tout va, chacun y allant de son commentaire.

On n'a, évidemment, pas échapper à la polémique de ce début de saison, une belle, une solide, qui ravive les discussions des comptoirs, à l'heure où bière et pastis ne riment plus avec analyse mais avec malice. Une heure où l'on est plus maître de nous même.

Cette fois c'est José Anigo qui y est allé de sa phrase, voulant rallumer le feu ancien, temps ou Di Meco intimidait, Llacer "taclait" parlant de la honte de ne pas avoir de place pour le "classico" à vendre à ses supporters. Il râlait alors non pas pour la sécurité publique mais pour des places de foot ! Peu importe que les quelques dizaines de fous furieux du PSG, ceux bercés un peu trop près du mur, ceux qui préfèrent lever le bras droit très haut, veuillent en découdre. Non la sécurité "c'est un problème parisien pas marseillais" nous rappelait M. Anigo oubliant les voitures et la banderole sur le même thème. Côté parisien plutôt que fuir la polémique et ne pas répondre, on a rajouté de l'huile sur le feu, répliquant phrase par phrase.

La polémique du moment est stérile comme trop d'autres.

Et si on revenait au foot le sport, et non au foot le spectacle ?

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 8 - Les faits

 

Quels que soient leurs classements, les favoris peinent montrant un pauvre niveau de jeu et des conflits ouverts ou latents en coulisses.


Le conflit Deschamps Anigo qui pourrait s'envenimer et faire perdre à Marseille sa réussite maximale en L1 (qui a même rappelé à Guy Roux une certaine époque !)

Le manque d'efficacité chronique de l'attaque parisienne et de son duo Erding Hoareau qui, retrouvée, pourrait propulser paris plus haut

Le cas Puel, qui secoue l'OL dans ses contradictions alors que Lyon n'est qu'à 3 points de Paris.

Guy Lacombe est il l'homme de la situation ? Monaco peut il rester englué sur son wagon de fin de classement ?


Le fait marquant est le très faible écart entre les équipes au niveau comptable.


Paris 7ème, n'est qu'à 4 points du 1er, 3 du second, mais surtout à 3 du 14ème Lyon et 6 du 19ème...

Pour le moment, deux victoires ou deux défaites consécutives peuvent retourner toute analyse sur la situation d'un club.


La bonne question serait donc : Qui produit avec régularité du jeu ?


Rennes, Saint-Etienne et Brest sont les bonnes surprises (même si Rennes montre les premiers signes de faiblesse). Paris, malgré quelques passages à vide produit un jeu constant sauf face aux sochaliens où ils avaient sombré à l'image d'un Coupet qui a perdu sa place au profit d'Edel.

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 9 - L'image

 

 

 tension_cartons_et_chapron_ude.jpg
 L'agression de l'assistant de Tony Chapron lors du derby du Nord Lens-Lille.

 

 

Ligue 1 - 2010/2011 - 10 - Le constat

 

Vraiment inquiétant, ce manque d'efficacité ?

 

Frustrant, mais finalement pas si nouveau. Constater que le nombre de buts inscrits en L1 est encore en retrait par rapport aux championnats européens est un fait que l'on observe tous les ans pratiquement sans discontinuer. Pouvait il en être autrement ?

Il faut rappeler que Gyan, et surtout le meilleur buteur du dernier championnat, Mamadou Niang, ont quitté la Ligue 1 au mercato. Mais tout de même, sans Nancy, Lens et surtout Arles, les plus mauvaises défenses, le spectacle serait très pauvre : au soir de la 9ème journée, la Ligue 1 présentait une moyenne de 2,21 buts par match, loin de la Bundesliga et de ses 3,2 buts par match ! La Premier League est à 2,7, la Liga à 2,44 et le Calcio à 2,4.

Alors un petit message pour tous les buteurs en méforme : messieurs Jelen, Gameiro, Frau, Gervinho, Erding, Hoarau, d'ici à la trêve, faites remonter cette moyenne !

 

Tous les résultats de la Ligue 1 - 2010/2011 sur UDE ...

 

 

Le programme de la 11ème journée

 

 

 

Samedi 30 Octobre 2010

Brest - Saint-Etienne

Toulouse - Lens

Caen - Nancy

Lyon - Sochaux

Auxerre - Nice

Lorient - Arles-Avignon

Marseille - Rennes

Dimanche 31 Octobre 2010 

Valenciennes - Lille

Monaco - Bordeaux

Montpellier - Paris-SG

 

 

 

Participez aux pronos Ligue 1 avec UDE !

Logo UDE pronos

La Ligue 1 version 2010 / 2011 continue son championnat dès Samedi, UDE vous propose de participer aux pronos sur cette compétition.
Pour participer rien de bien compliqué, connectez vous sur ce lien avec votre profil :

Participez aux pronos UDE

Vous pourrez aussi consulter le classement en cliquant sur ce lien




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Commentaires (0)add

busy