En direct du forum ...

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Une passion, le foot. Un but, entrainer

Les archives Le foot, le vrai Euro 2012

Recherche par tag : Equipe de France, équipe de france, Carasso, Lloris, Mandanda, Clichy


EURO 2012 - Groupe C - 1ère Journée - Résumé
Version imprimable Suggérer par mail
 euro2012_logo_ude.png

Les deux favoris se neutralisent, l'outsider croate en profite

Pas de vainqueurs dans le match opposant les deux derniers champions du monde et favoris du groupe. Les Croates en profitent pour prendre la tête du groupe en battant nettement les Irlandais. Le résumé du jour vous est concocté par Tom Le Fou et CelticGone.

 

 

Espagne-Italie :

Premier match du groupe C hier, entre les deux derniers champions du monde. Gros choc du groupe, entre les deux favoris légitimes à la qualification en 1/4 de finale.
On avait hâte de voir comment les Italiens joueraient, après les prémices d'un nouveau scandale lié au football dans leur pays. Ils ont la réputation de ne jamais être aussi bons que quand ils sont confrontés à ce genre d'affaire (la coupe du monde 2006 en est un parfait exemple).
Pour les Espagnols, grands favoris de cette compétition, ce match devait permettre de montrer comment Del Bosque compte pallier les absences de Villa sur le front de l'attaque, et de Puyol en défense.
On pouvait s'attendre à voir Llorente titulaire, voire Torres, mais on a eu droit à... Fabregas !!! Un système sans véritable attaquant donc.
Comme on pouvait s'y attendre, les Espagnols monopolisent le ballon, mais butent sur des Italiens très bien regroupés en défense, qui ne laissent que peu d'espaces, et tentent de profiter de la vitesse de Cassano et Balotelli en pointe, afin de tenter quelques contres.
Une tactique qui marche plutôt bien : les Espagnols, qui utilisent mal les ailes (pas assez de dédoublement des latéraux) s'encastrent dans l'axe Italien.
Malgré quelques belles fulgurances d'Iniesta, ce sont les Italiens qui se créent les meilleurs occasions en première période, notamment sur un beau coup franc de Pirlo, ou encore sur une très belle reprise de volée de Marchisio.
La seconde période démarre sur le même rythme, et Balotelli rate l'immanquable dès la reprise. Il sera remplacé presque dans la foulée par Di Natale, qui ne se fera pas prier pour ouvrir le score à la 59e minute.
Un but qui, loin de déstabiliser les Espagnols, sera rapidement suivi d'une égalisation de Fabregas 5 minutes plus tard.
Le match s'emballe, Di Natale rate une belle reprise de volée, et Torres lui répond, en ratant lui aussi un lob qui aurait surement donné la victoire aux espagnols.
1-1 score final, un résultat plutôt mérité pour les deux équipes, mais qui contentera plus les Italiens.
Les Espagnols, dominateurs, n'ont pas su être "tueurs", et ont montré parfois une certaine naïveté face à des italiens sûrs d'eux, très en place tactiquement, et qui ont bien tenté.

 

 espagne_italie_euro2012_ude_stylise.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La déception:

Balotelli. Incapable de se contenir, il a été le maillon faible du côté Italien. Auteur de fautes bêtes, de contestations inutiles, son raté inexplicable (il prend beaucoup trop son temps) aurait pu coûter le match à l'Italie.

 

 

 

L'homme du match:

Iniesta. Dans tous les bons coups Espagnols, omniprésent, c'est celui qui arrivait le plus à faire la différence sur le terrain. Avec un vrai tueur dans la surface, les Espagnols auraient pu, grâce à lui, marquer plus tôt dans le match.

 

 

iniesta_euro2012_ude_stylise.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le but:

 L'ouverture du score Italienne montre les points forts des Transalpins, et le point faible des Espagnols : les Italiens sont capables de jouer très vite en contre, de se projeter très vite vers l'avant, à partir d'une défense très regroupée, et solide.
Les Espagnols, eux, se sont faits prendre de vitesse plusieurs fois en contre. Les Italiens ont trouvé la bonne tactique pour les neutraliser.

 

 

 dinatale_euro2012_ude_stylise.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Irlande - Croatie :

Après le match nul des favoris de ce groupe C, les deux "outsiders" se rencontraient ce dimanche soir avec un enjeu primordial. Le vainqueur aurait sa chance de se qualifier en faisant tomber un gros, tandis que le vaincu serait contraint à l'exploit pour se qualifier au tour suivant.
Et sur le terrain, c'est un match plaisant, avec deux équipes joueuses qui se déroule. Les Croates prennent l'avantage très tôt dans la rencontre grâce à un but de Mandzukic (3e) sur une tête à priori anodine mais mal négociée par la défense irlandaise. Dès lors les Irlandais tentent de recoller avec leur style de jeu si caractéristique basé sur les longs ballons vers l'avant. Un pari payant puisque St Ledger, quelque peu coupable sur l'ouverture du score croate, permet à son équipe de recoller suite à un très beau coup de tête sur coup-franc (19e).
A 1-1 les deux équipes ne ferment pas le jeu et continuent d'attaquer mais la supériorité technique des Croates fait du mal à une équipe irlandaise souvent trop empruntée.
Juste avant la pause Jelavic donne l'avantage aux Croates sur un but litigieux mais validé par le corps arbitral (43e). Au retour des vestiaires c'est le portier irlandais Shay Given qui va aggraver le score (49e) en faveur des Croates en rentrant bien malheureusement un ballon dans ses propres buts après que la tête de Mandzukic est rebondie sur son poteau.
A 3-1, les Irlandais trop limités techniquement vont tenter de faire parler leur combativité pour revenir, bien poussés par un public qui ne cesse de les soutenir. Mais le score n'évoluera plus.
Les Croates, très bons et efficaces, prennent donc une option sur un potentiel exploit pour sa qualifier dans ce groupe C tandis que les Irlandais peuvent d'ores et déjà avoir des regrets. Les prochaisn matchs Italie-Croatie et Espagne-Irlande seront d'ores et déjà décisifs !

 

irlande_croatie_euro12_ude_stylise.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'EURO 2012 est à suivre sur notre forum !

 

 




Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
Scooper cet article !Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!StumbleUpon!Blogmarks!Yahoo!
Articles associés

Commentaires (0)add
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 
< Précédent   Suivant >